L’évidence de Dieu

Le fanatique est souvent la mauvaise conscience des croyants: lui, au moins, ne doute pas. On condamne peut-être son impatience ou son intolérance, mais plus rarement sa certitude. Bien sûr, le doute est parfois valorisé comme nécessaire à la fortification ou à la purification de la foi. Mais pourrait-on aller plus loin et dire que la foi est en elle-même et structurellement une forme de doute ? Dans ce cas, il n’y aurait pas seulement une croyance religieuse, mais également un doute religieux. Se pourrait-il que la personne la plus religieuse ne soit pas celle qui croit le plus ?

Rencontre avec le théologien Anthony Feneuil qui publie “L’évidence de Dieu” aux éditions Labor et Fides. L’auteur dialoguera avec Dimitri Andronicos, co-directeur de Cèdres Formation.

Vendredi 2 juillet 2021, 19h30 – 20h45, Maison des Cèdres, Ch. des Cèdres 7, Lausanne.

Entrée libre.

Télécharger le flyer

Inscription souhaitée :

    Recevez nos informations et nouvelles.