Diacre dans une Église réformée romande

Les diacres et leur ministère sont présentés de manières diverses dans les règlements des différentes Églises réformées de Suisse romande. Cette diversité peut provenir des spécificités des institutions elles-mêmes comme de la manière d’envisager spécifiquement le ministère diaconal. La compilation proposée ici permet un regard qui dépasse les frontières cantonales. Par les terminologies, les missions données, les secteurs d’activité, elle permet la mise en évidence des différentes appréciations cantonales. Elle questionne indirectement les futur.e.s diacres sur le choix d’une Église d’insertion professionnelle selon la définition proposée au niveau cantonal.

Revue des règlements et constitutions par ordre alphabétique des cantons romands.

Dans le canton de Berne-Jura (RefBeJuSo)

Extrait du Règlement ecclésiastique de l’Union synodale réformée évangélique Berne-Jura du 11 septembre 1990 (état au 1er janvier 2015):

Art. 77 Accompagnement spirituel et diaconie
1. Accompagnement spirituel et diaconie vont de pair et se complètent pour secourir des personnes confrontées à des difficultés ou des détresses psychiques, physiques et sociales en leur offrant l’assistance de l’Evangile, en les conseillant et en les aidant activement, en sauvegardant leurs droits et en leur assurant le soutien de la communauté.
2. Les pasteurs et collaborateurs socio-diaconaux s’associent pour remplir cette tâche.

LE MINISTÈRE SOCIO-DIACONAL
Art. 141 Mission du collaborateur socio-diaconal
1. Le collaborateur socio-diaconal est un collaborateur spécialisé au bénéfice de la formation correspondante, chargé par l’Eglise d’exécuter les tâches relevant de la diaconie, telles que décrites dans les art. 76-85 du présent Règlement ecclésiastique.
2. Les tâches des collaborateurs socio-diaconaux découlent des besoins des individus sur le territoire de la paroisse et se réfèrent aux prescriptions des descriptifs d’activité.

Art. 142 Engagement
1. La reconnaissance du ministère au sens de l’art. 197b est la condition requise pour un engagement comme collaborateur socio-diaconal.
2. Le Conseil synodal édicte des directives relatives aux conditions d’engagement et à la rémunération des collaborateurs socio-diaconaux.

Art. 143 Installation dans le ministère
L’Eglise installe officiellement dans son ministère le collaborateur socio-diaconal nouvellement engagé dans le cadre d’un culte.

Art. 144 Conflits de conscience
1 Lorsque dans une activité liée à l’exercice de son ministère, le collaborateur socio-diaconal est confronté à un conflit de conscience, il peut demander au conseil de paroisse d’être dispensé de cette activité.
2 Le conseil de paroisse informe le Conseil synodal de la dispense et le consulte en cas de doute avant de prendre sa décision.

Dans le canton de Fribourg (EERF)

Extraits du Règlement ecclésiastique de l’Église évangélique réformée du canton de Fribourg (12 novembre 2012):

3.4.3 Diacres

Article 177 Mandat
1 La ou le diacre est titulaire d’une formation pratique et théologique et est consacré-e par l’Église pour le service auprès d’individus et de groupes déterminés de l’Église et de la société.
2 En obéissant à Jésus-Christ et en respectant ses voeux de consécration, la ou le diacre accomplit ses tâches au service du prochain.
3 La ou le diacre est attentive ou attentif aux besoins de certaines personnes, en particulier des populations marginalisées, attire l’attention de l’Église et des paroisses sur elles et contribue à agir en conséquence. Elle ou il cherche ainsi à assurer le lien indissociable entre la parole et l’action, notamment lors du culte.

Article 178 Formation
L’Église évangélique réformée du canton de Fribourg reconnaît la formation diaconale selon les directives de la Conférence des Églises romandes et de la « Deutschschweizerische Diakonatskonferenz ».

Article 179 Consécration
La consécration représente un engagement réciproque de l’Église et de la personne consacrée. L’Église charge les diacres consacré-e-s de servir le prochain. Le Synode décide de leur consécration sur proposition de la Commission de consécration.

Article 180 Agrégation
1 Par leur consécration dans l’Église évangélique réformée du canton de Fribourg, les diacres y sont agrégé-e-s d’office.
2 Le Synode décide, sur proposition de la Commission de consécration de l’agrégation des diacres qui ont été consacré-e s dans une autre Église protestante.

Article 181 Éligibilité et élection
L’éligibilité et les modalités d’élection sont réglées dans les articles 94 à 100.

Article 182 Tâches
1 Conformément à sa formation et à son cahier des charges, la ou le diacre assume des tâches concernant l’organisation de la paroisse, le travail social de l’Église, l’accompagnement spirituel, l’enseignement, le travail auprès de la jeunesse et la formation des adultes.
2 Sur demande du Conseil de paroisse, le Conseil synodal peut accorder aux diacres une délégation pastorale à durée limitée pour la célébration du culte. Les dispositions prévues à l’article 11, alinéas 3 et 4, sont applicables par analogie.
3 La ou le diacre participe aux travaux de l’Assemblée des diacres et de l’Assemblée des ministres et se tient à disposition, en fonction de ses capacités, pour des tâches générales de l’Église.

Dans le canton de Genève (EPG)

Extraits de la Constitution de l’Église protestante de Genève (adopté le 26 avril 2012):

Article 53 – Spécificités ministérielles
Les titres reconnus par l’EPG sont ceux de pasteur, de diacre et de professeur de théologie protestante. Leur statut peut être celui de « en activité », de retraité ou d’agrégé.
[…]
En raison de sa formation et de son expérience professionnelle antérieure, le diacre est, sans exclusive, chargé de l’animation cultuelle, communautaire et catéchétique, ainsi que de la diaconie.
[…]

Dans le canton de Neuchâtel (EREN)

Extraits de la Constitution de l’Église réformée évangélique du canton de Neuchâtel de 1980 (version janvier 2014).

Art. 63
L’annonce de l’Evangile implique le service du prochain ou diaconie. L’Eglise reconnaît le ministère diaconal comme un ministère nécessaire à la proclamation de l’amour que Dieu a manifesté envers tous les hommes. Elle désigne sous le titre de “ministères diaconaux” plusieurs catégories de services correspondant à des secteurs d’activité déterminés.

Art. 64
Le Synode admet à la consécration diaconale les candidats chez qui la Commission de consécration a reconnu la foi, l’esprit de service et les capacités qui sont les signes de leur vocation.

Art. 64a
Les diacres consacrés par l’Eglise sont agrégés d’office au corps diaconal neuchâtelois. Le Synode peut accorder l’agrégation aux diacres consacrés par d’autres Églises. L’agrégation implique l’engagement de respecter la Constitution. Sont éligibles les diacres agrégés au corps diaconal neuchâtelois

Dans le canton du Valais (EREV)

Extrait du Règlement ecclésiastique de l’Église réformée évangélique du Valais (version 2006):

Le ministère diaconal

Art. 96
Un poste diaconal peut être créé pour une tâche paroissiale ou cantonale. La création en incombe aux instances mentionnées aux articles RE 89-90.

Art. 97
Les diacres ont suivi une formation professionnelle, puis celle prévue par le Département romand des ministères diaconaux ou par une institution équivalente de Suisse alémanique. Ils ont pour tâche principale le service du prochain et la stimulation des paroissiens à ce service.

Art. 98
Ils exercent leur ministère avec le Conseil de paroisse ou la Commission responsable et avec tous ceux qui sont disposés à les seconder et qui sont agréés par le Conseil de paroisse.

Art. 99
Ils collaborent à la célébration des cultes et peuvent en présider. Ils peuvent célébrer les sacrements et les actes ecclésiastiques avec une délégation accordée par le Conseil synodal.

Art. 100
Un diacre exerçant son activité ailleurs que dans l’Institution ecclésiastique peut en demander la reconnaissance par le Conseil synodal. Celui-ci en précise la mission dans une lettre d’envoi.

Dans le canton de Vaud (EERV)

Extrait du Règlement ecclésiastique de l’Église évangélique réformée du canton de Vaud du 6 juin 2009 (version du 10 décembre 2016):

Article 169bis
Le diacre exerce un ministère de communion et de service indispensable au ministère de l’Eglise. Il accompagne le peuple de Dieu et l’entraîne au service et au témoignage dans le monde. Il anime et stimule la vie du lieu d’Eglise où il exerce son ministère.

Article 177
Pour recevoir la consécration diaconale, le candidat doit :
a) être au bénéfice d’une formation professionnelle de niveau ES (école supérieure) ou supérieur ou d’une validation d’acquis d’expérience et d’une formation théologique complémentaire conformes aux exigences de la formation prérequise de la Conférence des Eglises Réformées Romandes ;
b) avoir satisfait aux exigences de la formation professionnelle de la Conférence des Eglises Réformées Romandes et reçu validation de la Commission romande des stages ;
c) avoir été admis au ministère diaconal par la Commission de consécration et d’agrégation.